La sécurité des personnes, des biens, des données et des savoir-faire est un enjeu permanent pour les entreprises. Grâce aux nouvelles technologies, des solutions moins coûteuses et plus performantes existent pour éviter à tout un chacun d’avoir accès à des espaces protégés virtuels ou physiques.
Le contrôle d’accès se traduit en pratique par la limitation de l’accès à certains lieux physiques ou virtuels uniquement aux personnes autorisées dans des circonstances bien précises. Il doit cependant obéir à certaines logiques pour la mise en place d’un système cohérent.

Une définition préalable du plan d’accès

Une bonne stratégie de sécurité doit d’abord se poser la question de qui doit avoir accès à quoi avant de réfléchir aux moyens. Il est en effet important de procéder à une analyse des circuits de déplacement au sein de l’entreprise et de les catégoriser. Et cela concerne tous les niveaux, qu’il s’agisse des bâtiments, de l’utilisation des machines ou des accès informatiques. Tous les éléments doivent être pris en compte dans une logique de sécurité complète. Le contrôle d’accès est un projet transversal nécessitant la participation des ressources humaines, de la direction informatique et des services généraux.

Les autres étapes clés

Après avoir défini un plan d’accès, il faut prévoir les modalités d’authentification de chaque profil. L’impératif étant de limiter le nombre de possibilités d’identification au risque d’aboutir à un processus trop complexe.
Par la suite, un droit d’accès est attribué aux différents acteurs en fonction de leur situation. Ce n’est qu’après que le choix des moyens de contrôle s’impose. Bien évidemment, il faut veiller à la traçabilité des déplacements et des activités (utilisation des ressources, entrées et sorties, etc.).

Les différents moyens de contrôle

Le contrôle peut d’abord être physique. Le principe est alors d’utiliser les moyens nécessaires pour entraver, surveiller ou dissuader l’accès d’une personne non autorisée. Lors du recrutement, un contrôle administratif est par ailleurs essentiel. Une fois recruté, les salariés auront en effet accès à des informations importantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *