On parle souvent de la relation client dans la réussite d’une entreprise. Mais, on oublie souvent qu’une entreprise est rarement le propre fabricant de ses produits. Et même si c’était le cas, elle a besoin de matières premières, de consommables ou d’outils pour travailler. Ainsi, vous avez besoin d’un ou même de plusieurs fournisseurs avec qui il faut entretenir de bonnes relations pour une coopération fructueuse, mais pas que ! Le cas échéant, c’est toute votre activité et votre chiffre d’affaires qui s’effondrent.

Quels sont les enjeux de la relation avec les fournisseurs ?

Vous voulez améliorer la performance achat de votre entreprise ? Celle-ci ne dépend pas uniquement de la performance ressources humaines, de la performance service client, mais aussi de la performance fournisseur. Le succès et la pérennité de vos activités dépendent en grande partie de vos relations avec vos fournisseurs. En effet, en cas de livraison retardée, de produits en mauvais état, périmés ou hors norme, vous risquez deux « non qualités ». Deux figures peuvent se présenter, soit vous utilisez les mauvaises matières premières et livrerez de mauvais produits, soit vous annulez la commande. Dans le premier cas, vous risquez de décevoir et de faire fuir vos clients. Dans un marché très réglementé, vous risquez la suspension ou l’expulsion. Dans le second cas, vous connaîtrez un retard dans votre production et votre livraison. Selon vos conditions générales de vente, vous pouvez être pénalisés pour les livraisons en retard ou annulées. Alors, comment entretenir une bonne relation avec vos fournisseurs ? Plusieurs méthodes et stratégies existent pour fidéliser vos fournisseurs, mais surtout jouir d’un service impeccable. Dans ce cas, l’essentiel est de privilégier la relation humaine. Concentrez votre échange sur le contact humain et non exclusivement sur les produits. Bien que vous utilisiez des canaux numériques pour vos échanges, insistez sur la dimension humaine pour construire une relation durable et de confiance.

3 astuces pour établir de bonnes relations avec les fournisseurs

Qu’il s’agisse de fournisseurs ou de sous-traitants, c’est-à-dire des personnes physiques ou morales qui vous fournissent des matières premières, des produits, des équipements, des consommables ou des services dans le but de les revendre ou les transformer avant de les vendre, ils ont un rôle important à jouer dans le succès de votre entreprise. S’ils ne sont pas sérieux ou compétents, ils peuvent également causer du préjudice. Tout commence alors par la prospection et le choix des fournisseurs jusqu’à la mise en place d’une collaboration durable.

Choisissez bien vos fournisseurs

Comment améliorer de bonnes relations, alors que vous ne collaborez pas avec les bons fournisseurs ? La phase de prospection est donc très importante. Établissez des critères pertinents avant de lancer un appel d’offres ou une offre d’emploi. Indiquez le type de fournisseur (personnes physiques ou morales), le nombre d’années d’existence, les expériences, le chiffre d’affaires et les tarifs. Une fois le fournisseur identifié, convenez des conditions commerciales qui régiront votre coopération. Installez une relation gagnant/gagnant au lieu de vous concentrer sur vos gains au risque de mettre en péril la collaboration.

Rédigez ensemble les conditions de collaboration

Soyez clair avec votre fournisseur de ce que vous attendez de votre collaboration. Donnez-lui la possibilité d’émettre ses avis, car le fait de tout imposer peut nuire à votre relation. Parlez d’abord des conditions d’envoi des commandes et de règlement de factures. Soyez prévoyant, organisez des rencontres régulières pour mettre au point la qualité du service. C’est une occasion pour les deux parties de parler de leur satisfaction ou de leur mécontentement quant à la collaboration. Ensemble, vous définissez l’évolution de la coopération. Toutefois, il ne s’agit pas de laisser vos fournisseurs décider de tous les termes de l’échange : délai d’envoi, retard accepté ou commande manquante, etc. Restez ferme sur la qualité des produits, le respect des délais de livraison et les modes de paiement. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence si vous constatez que votre fournisseur ne respecte pas ses engagements.

Établissez une relation gagnant/gagnant

Lorsqu’une seule partie tire bénéfice d’une coopération, il n’y a jamais de relation professionnelle pérenne. Les deux parties doivent tirer profit grâce à une relation de co-dépendance durable. On parle de bénéfices financiers, mais en partie seulement. Cette collaboration joue également sur l’image de marque, la notoriété et l’expérience de chaque partie. Il n’est pas non plus question d’arrêter la collaboration au moindre problème : retard de livraison ou de paiement, commandes manquantes ou hors normes, etc. Effectuez un débriefing à chaque incident pour en tirer des leçons et améliorer vos méthodes de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *