Vendre n’est pas chose aussi aisée qu’on peut le supposer, vous êtes certainement d’accord avec cela. En effet, être un bon commerçant requiert de l’équilibre entre l’aptitude à persuader et une bonne dose de charme. Si vous détenez un brin d’autorité que vous associez à un zeste de passivité, il y a de grandes chances où vous pourrez vendre n’importe quoi à n’importe qui.

L’art de faire du commerce

Le secret consiste à allier assurance et optimisme et savoir inspirer confiance. Tâche quelque peu complexe vous dites-vous ? Probablement, mais tout s’apprend et vous pouvez y arriver si vous êtes vraiment motivé et prêt. Que devez-vous apprendre en premier ? A valorisez la personne en face de vous. Pour cela, vous devez la convaincre qu’elle a besoin de vous, ou plutôt de ce que vous vendez. Soyez honnête et sincère, montrez de la détermination et le potentiel client finira par avoir confiance en vous et achètera probablement. Deuxième point important, c’est de comprendre les besoins et ou les envies du client. Posez des questions avec tact, sans l’agresser, demandez ce qu’il aime sur l’objet qu’il observe et enchaînez sur les informations que vous obtiendrez.

Encouragez les clients à parler

Les experts en vente sont tous unanimes sur le fait que, si un vendeur parvient à faire parler ses clients, il a de fortes chances de vendre. Le principe est de laisser le client parler, peut-être de ce qui l’attire sur un produit donné, avant de parler vous-même. Bien que vous soyez grandement animé par le désir de vendre, questionnez plutôt votre client sur ce qu’il recherche précisément, sur ses désirs, et éventuellement, sur la somme qu’il est prêt à y mettre. Ensuite, pas de forcing, orientez-le en douceur sur ce qui vous semble rapprocher de ce qu’il recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *